Comment conserver nos médecins et améliorer l’offre de soins à Beynes ?

Comment conserver nos médecins et améliorer l’offre de soins à Beynes ? 

santeLe Bilan

Ces dernières années, nous constatons les départs et le non remplacement de nombre de professionnels de santé : pédiatre, gynécologue, ophtalmologiste, radiologue, médecin ORL. Autant de départs qui réduisent l’offre de soins à Beynes !

Depuis 2008, les Yvelines ont accusé une perte de 11% de médecins généralistes. Nous devons prendre à sa juste mesure ce qui se passe aujourd’hui. Il y a une forte « compétition » entre les collectivités territoriales pour attirer les médecins généralistes, spécialistes et autres professionnels de santé. Beynes doit se doter de moyens pour être attractif.

Dans ce contexte, nous souhaitons porter la réflexion plus loin que le simple aménagement de locaux.

Pendant ces derniers mois, nous avons échangé avec les professionnels de santé de Beynes et avec des médecins d’autres communes qui ont déjà engagé une démarche de « projet de santé ».

Par ailleurs, nous avons mené de nombreuses recherches pour identifier les solutions possibles et réalisables sur Beynes.

Dès les premières semaines de notre mandature, nous engagerons des ateliers de travail avec tous les acteurs (professionnels, habitants, représentants de l’Etat, etc.) pour mettre en place ce projet.

Notre projet : la création d’une maison de santé pluridisciplinaire

La maison de santé est un regroupement de professionnels médicaux et paramédicaux ou pharmaciens… Ils assurent des activités de soins de proximité. Ils participent à des actions de prévention, d’éducation à la santé, à des actions sociales dans le cadre du projet de santé qu’ils élaborent pour la population.

MaisonsanteLes objectifs d’une maison de santé pluridisciplinaire :

  • Maintenir une offre de soin de qualités accessible à tous,
  • Faciliter le parcours de soin du patient par une coordination de proximité,
  • Développer les relations avec les réseaux de soins (maladies chroniques, cancer, personnes âgées…),
  • Soutenir les actions de prévention et d’éducation de santé.

Comment financer et réaliser ce projet ?

Il existe des financements spécifiques que nous solliciterons  auprès des instances concernées (Agence Régionale de Santé, Conseil régional, Fonds Européens) et des investisseurs privés. Nous ferons appel à un prestataire spécialisé dans le montage de maison de santé afin de rendre opérationnel ce projet.

Quelle différence entre une maison médicale et une maison de santé ?

Une maison médicale : c’est un bâtiment qui regroupe plusieurs professionnels de santé sans aucune obligation contractuelle. Ce ne sont que des locaux construits sur les fonds propres des professionnels, tout ou partie, mais sans engagement de conduire une politique de santé. Finalement, chaque professionnel peut être isolé dans sa pratique et décider de partir du jour au lendemain.

Une maison de santé pluridisciplinaire : c’est avant tout une structure administrative qui nécessite le regroupement d’au moins 2 médecins généralistes et un professionnel paramédical qui coopèrent autour d’un projet de santé commun centré sur le patient que les professionnels définissent avec l’Agence Régionale de Santé.

Au-delà de locaux, il s’agit de créer un cadre propice à l’exercice de leur profession.

La maison de santé pluridisciplinaire permet la coopération entre les différents professionnels de santé en vue d’une véritable coordination des soins pour le patient. Elle permet d’améliorer les conditions d’exercice des professionnels et facilite le développement de la formation professionnelle.

La maison de santé rassemblerait les conditions favorables pour que nos médecins se plaisent à exercer sur Beynes et aient envie d’y rester.

C’est pourquoi nous porterons le projet de maison de santé pluridisciplinaire.

Nous sommes déterminés à concrétiser ce projet qui engage toutes les personnes sur Beynes et pas seulement pour les 6 prochaines années.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *