Le Collège de Beynes remis en question par le département : une opportunité à saisir

Il y a de nombreuses questions sur le devenir du Collège François Rabelais à Beynes et deux sujets principaux :

  • les travaux de sécurité immédiats à effectuer.
  • la question d’un nouveau collège à moyen terme.

La commission de sécurité a rendu récemment ses conclusions : si des travaux de mises en sécurité et conformité ne sont pas effectués rapidement, l’établissement ne pourra pas ouvrir. Nous avons demandé des éclaircissements sur ce point au Conseil Municipal de Beynes le 1 juin 2018. Le Maire nous a donc donné lecture des courriers qu’il a envoyé au Département pour que des travaux d’urgence soient effectués.

Reste toutefois la pérennité du collège sur le long terme. Lors d’un conseil d’administration au collège, les services du Département ont indiqué qu’il reviendrait plus cher de rénover complètement l’établissement et qu’une reconstruction serait moins onéreuse.

Prenant acte de cette annonce, des multiples difficultés sur les infrastructures de Beynoises et du déclin progressif du quartier du Val des 4 Pignons, notre groupe a décidé de présenter un projet global pour répondre aux multiples enjeux. Nous en avons fait une présentation devant les conseillers municipaux lors de la séance du 1 juin dernier.

C’est un projet d’envergure qui a l’avantage de pouvoir se réaliser en plusieurs phases indépendantes les unes des autres, sans aucune rupture de service pour le collège, le gymnase, les terrains de sport de Mortemais, les services techniques, etc. Ce projet devra être validé techniquement par un travail urbanistique et architectural approfondi, mais aussi par une consultation de la population Beynoise ainsi que par le département pour la partie “collège”.

Sur ce dernier point, nous avons insisté, lors de notre présentation en conseil municipal, sur l’impérieuse nécessité pour Beynes de se porter candidate pour un nouveau collège avant le mois d’octobre. En effet, le Conseil Départemental devrait définir son Plan Pluriannuel d’Investissement  (PPI) pour les collèges début novembre 2018.

Retrouvez ci-dessous le document que nous avons présenté :

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. joelle robin

    Bonjour
    Je vous remercie de cette information. Le motif de non reconstruction d’un collège sur le secteur de Beynes est bien léger et je pense très facile a contrer. La clé du problème est certainement plus profonde que les motifs évoqués… Ne serait ce pas les récents différents apparus entre notre maire et le Président du Département Pierre Bédier …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *