Projet de santé sur Beynes, d’incompréhensions en désillusions

TractSanteV5Un an de travail acharné

Depuis le début Avril 2014, nous avons alerté l’équipe majoritaire de l’importance de ne pas prendre le sujet de la santé par le seul bout de l’immobilier.

En toute transparence, nous avons échangé avec l’équipe du maire, nous avons été à l’initiative de réunions avec les personnels de santé de la commune. Nous avons également pris un nombre important de contact et avons accompagné le premier Maire adjoint pour organiser une réunion d’information avec la FEMASIF (Fédération des maisons et des pôles de santé Île-de-France).

Le constat est simple. Pour monter un projet de santé pérenne et dynamique sur notre commune, il est impératif d’avoir 3 socles :

1- Deux médecins généralistes pour bâtir la structure juridique du projet de santé. Un élément indispensable pour obtenir des subventions (notamment de l’Agence Régionale de Santé).

2- Un dynamisme affiché d’un groupe de professionnels de santé pour construire une offre globale de santé tournée autour des besoins des patients.

3- Un dynamisme et un enthousiasme de l’équipe municipale, pour donner confiance aux professionnels et engager un plan global pour envisager le développement d’un projet qui doit être viable économiquement et humainement.

Notre constat aujourd’hui est quelque peu amère. Après avoir partagé l’intégralité de nos informations et de notre travail, nous avons perçu au dernier conseil municipal que tout ceci pourrait être vain.

A l’issu du conseil, nous avons alerté le Maire qu’il y avait un risque non négligeable, qu’à terme, le cabinet médical de la petite Mauldre serait mis en danger.

Il nous a répondu qu’il gérait et à demi mots, nous a annoncé qu’il avait dans “ses papiers” un promoteur pour construire un nouveau cabinet médical. Cette déclaration en soit nous interroge sur la prise en compte de l’ensemble des dossiers que nous avons transmis.

Par ailleurs, le groupe de travail “santé”, initié l’année dernière n’est plus sollicité pour continuer à travailler sur cette question essentielle pour notre commune.

Nous rappelons ici que la construction d’un nouveau bâtiment ne suffit pas. Pour preuve, la maison médicale de Coignières qui à toutes les peines du monde pour faire venir des professionnels de santé. 

Nous rappelons également que mettre entre les mains d’un promoteur cette question comporte des risques importants pour la pérennité de l’offre de soins sur la commune.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *